Clinique
Saint-Amé

Prévention des risques

Dans le cadre de sa politique qualité, la clinique Saint-Amé accorde une place de premier ordre à la prévention des infections nosocomiales. Toutes ces actions préventives sont coordonnées par le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN) de cet établissement de soins.

 

Le CLIN (Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales)

 

La clinique Saint-Amé prend en compte l'hygiène hospitalière et la prévention des infections nosocomiales dans le cadre de la démarche qualité des soins prodigués.

Cette activité est coordonnée par le Comité de lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN) depuis l'ouverture de la clinique Saint-Amé, en 1998. Il est là pour répondre à vos questions lors de votre hospitalisation. Vous pouvez faire appel à une personne ressource par l'intermédiaire de l'équipe soignante.

Le CLIN est constitué de médecins, pharmaciens et infirmières spécialisées et formées à l'hygiène hospitalière.

Il veille en particulier à l'hygiène :

  • des locaux et de l'environnement,
  • des installations médicales et chirurgicales,
  • des instruments de diagnostic et de chirurgie en particulier leur désinfection et leur stérilisation,
  • du personnel soignant au travers de l'hygiène vestimentaire et de l'hygiène des mains.

 

Qu'est-ce qu'une infection nosocomiale ?

 

Les infections nosocomiales sont des infections contractées en milieu hospitalier. Elles touchent en priorité les patients aux systèmes immunitaires les plus affaiblis. Cela s'observe notamment chez les nourrissons, les personnes âgées et dans le cadre de certaines maladies affaiblissant les défenses immunitaires. Les germes (ex. : bactéries) responsables peuvent être déjà présents dans l'organisme du patient, sur sa peau ou dans son système digestif par exemple. Il arrive aussi parfois que les patients soient infectés par des germes présents dans l'environnement (ex. : eau, air), ceux d'un autre malade, ceux d'un visiteur ou plus rarement, par des germes véhiculés par le personnel soignant. Certaines interventions favorisent également les contaminations, comme la pose d'une sonde urinaire ou d'une perfusion. Les infections nosocomiales restent peu fréquentes grâce à la mise en place de protocoles d'hygiène et de sécurité perfectionnés.

 

La stratégie de prévention du CLIN

 

Le CLIN coordonne la lutte contre les infections nosocomiales dans le cadre de la gestion des risques. Il définit la politique de lutte contre les infections nosocomiales et sa mise en application par l'EOH (équipe opérationnelle d'hygiène hospitalière) et l'ensemble des professionnels de l'établissement.

Très complet, le programme préventif contre les infections nosocomiales comprend aussi bien la formation du personnel hospitalier au respect des règles de sécurité que des mesures de surveillance régulières afin de détecter et éliminer rapidement le moindre germe nocif. Divers protocoles de soins et procédures sont également mis au point et communiqués dans tous les services de la clinique sous forme de documents papier. Enfin, la mise en place et le respect des mesures d'hygiène tiennent bien sûr une place importante dans les activités du comité.

 

Le CLUD (Comité de Lutte contre la Douleur)

 

Depuis plusieurs années, la clinique Saint-Amé met en œuvre une organisation efficace et déployée pour prendre en charge votre douleur. Les équipes soignantes s'engagent à la soulager et à vous donner toutes les informations utiles.

Les missions du CLUD sont :

  • proposer les orientations les mieux adaptées à la situation locale pour améliorer la prise en charge de la douleur,
  • coordonner au niveau de l'ensemble des services de l'établissement toute action visant à mieux organiser la prise en charge de la douleur.

Le CLUD prend également en charge :

  • la mise à disposition d'une personne ressource dans chaque service,
  • la formation du personnel,
  • le développement de moyens d'évaluation de la douleur,
  • la mise en œuvre de nouvelles techniques,
  • la mise en place de procédures,
  • l'évaluation des pratiques professionnelles.

 

Le CQGR (COPIL Qualité Gestion des Risques)

 

Pour assurer le management de la qualité et de la gestion des risques, la clinique Saint-Amé a mis en place en 2014 (remplaçant le COVIR), un CQGR. Celui-ci a pour missions d'identifier, d'étudier et de prévenir les risques potentiels pour les patients, les professionnels et l'ensemble de l'établissement.

Le CQGR développe le programme d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins et suit les indicateurs qualité.

C’est l’instance de pilotage de la démarche de certification HAS.

Ce comité est piloté par la Responsable Qualité en lien avec le Directeur Général et le Président de CME de l’établissement.

 

La CMDMS (Commission du Médicament et des Dispositifs Médicaux Stériles)

 

La CMDMS participe à l'élaboration :

  • de la liste des médicaments et dispositifs médicaux stériles dont l'utilisation est préconisée dans l'établissement,
  • des recommandations en matière de prescription et de bon usage des médicaments et des dispositifs médicaux stériles et de lutte contre l'iatrogénie médicamenteuse (effets indésirables provoqués par les médicaments).

 

Le CLAN (Comité de Liaison en Alimentation et Nutrition)

 

Le CLAN a pour vocation de participer à l'amélioration de la prise en charge nutritionnelle des patients et à la qualité de l'ensemble de la prestation alimentation-nutrition. Cela concerne également les projets d'aménagement des locaux, des circuits et équipements.