Clinique
Saint-Amé

Rechercher Mon espace personnel Ramsay Services

Traitement de l’hyperactivité vésicale (HAV)

 

L’HAV varie en intensité : elle peut n’être qu’un simple désagrément où se révéler un problème grave pouvant perturber la vie d’une femme.

L’HAV se caractérise par une envie soudaine et parfois inconfortable d’uriner. Cette envie peut survenir à toute heure du jour ou de la nuit et n’entraîne pas nécessairement d’écoulement d’urine.

Le muscle vésical (détrusor) se contracte alors que la vessie n’est pas remplie.

 

 

 

 

L’HAV se manifeste cliniquement par les faits suivants :

  • Urgences mictionnelles
  • Écoulement involontaire d’urine accompagnés ou précédée d’une urgence mictionnelle (Incontinence impérieuse)
  • Fréquence mictionnelle élevée (Besoin d’uriner au moins huit fois pendant la journée)
  • Nycturie (levés nocturnes)

 

 

Traitement de première intention

  • Régles hygéno-diététiques (Diminution des apports en café, thé, boissons gazeuses, arrêt du tabac, perte de poids…)
  • Rééducation périnéale
  • Traitement anticholinergique : ce traitement bloque certains récepteurs au niveau vésical et permet ainsi une diminution de la contraction du détrusor.

 

En cas d’inefficacité du traitement anticholinergique

  • Neuromodulation sacrée : Intervention chirurgicale impliquant l'insertion d'un dispositif électronique dans la partie inférieure de la colonne vertébrale. Le dispositif produit de faibles impulsions électriques qui régularisent le fonctionnement des nerfs maîtrisant les muscles vésicaux.
  • Injection intravésicale de toxine botulinique de type A : Cette thérapeutique est réservée aux hyperactivités vésicales réfractaires aux traitements anticholinergiques. La toxine botulinique agit en inhibant la contraction du détrusor, responsable des pertes involontaires d’urine. Elle cible également les nerfs sensoriels qui contrôlent l’urgenturie, l’un des symptômes les plus gênants de l’hyperactivité vésicale. Le traitement est administré tous les 6 mois environ au cours d’une cystoscopie sous anesthésie locale en chirurgie ambulatoire. Cette nouvelle indication est fondée sur les résultats du programme international de développement EMBARK qui a clairement démontré le bénéfice.

 

 

 

les praticiens

  • DEDECKER Frédéric
    DEDECKER Frédéric CHIRURGIEN GYNECOLOGIQUE Chirurgie mammaire
    Dr. DEDECKER Frédéric rue Georges Clémenceau
    59552 LAMBRES LEZ DOUAI
    Itinéraire Tél : +33 3 27 71 15 94